Musiques de films à l’honneur

© M. Stoeckli

Samedi soir 11 novembre, les musiciens de la fanfare La Montagnarde, dirigés par Emmanuel Casagranda, ont offert un concert d’une grande qualité et haut en couleurs, devant un public venu nombreux à la Grande salle de Bullet.

Ce n’est pas le froid, la neige et les chaussées verglacées qui ont retenu les habitants du Balcon du Jura de venir assister au concert annuel de La Montagnarde. Dès l’ouverture des portes, le public s’installe au balcon ou autour des rangées de tables, facilitant le contact et la convivialité. Vers 20h00 les lumières s’éteignent, les rideaux s’ouvrent et les premières notes du film Retour Vers Le Futur retentissent. Parfait pour démarrer ce concert qui avait pour thème la jeunesse. Les notes sont précises et le ton est donné avec une cadence dynamique, à tel point qu’on s’attend à voir la célèbre DeLorean atterrir sur scène ! Les musiciens enchaînent avec The Winner Takes It All, du célèbre groupe suédois ABBA, puis The Police Acadamy March passant par des accents calmes à un tempo rythmé par quatre tambours qui donneraient envie de défiler au pas ! Arrive Crimson Tide, tiré du film USS Alabama, avec un début plus solennel, suivi du thème du film d’espionnage humoristique OSS117 aux tonalités entraînantes, offrant comme un air de vacances. The Blues Factory reprend plusieurs mélanges de blues avec un final improvisé à la batterie par Lucien Previtali. Nous nous envolons ensuite au pays du soleil levant avec le manga japonais Naruto. Un morceau surprenant et plein de rebondissements. Le quatuor de tambours s’installe sur le devant de la scène pour interpréter deux morceaux Binggis et Spring, avant de partir pour l’Écosse avec Highland Cathedral, où la cornemuse est remplacée par l’euphonium de Michel Previtali, un des morceaux qui fera l’unanimité. Avant de conclure, la présidente Karen Mermod nous informe que 2023 est marqué par trois anniversaires, les 75 ans de la Grande Salle, les 100 ans de la bannière de La Montagnarde et les 140 ans de la société. Au même moment, les membres de la jeunesse de Bullet se faufilent entre les tables pour y déposer des bouteilles de Clairette de Die ! Les bouchons pètent et c’est dans un « santé » puissant que nous célébrons ces réjouissances. Le dernier opus Moses, Get Down ! au tempo bien connu achève cette soirée musicale pleine de nuances et de tonalités différentes qui aura conquis le public tout entier, même les plus jeunes !

Relève assurée

Trois nouveaux membres ont vécu leur première soirée. Anne-Laure Jaccard a rejoint sur scène son mari Alain et ses deux fils aînés Julien et Antoine, avec son troisième fils Robin âgé de 12 ans. Lina Previtali, du haut de ses 8 ans, est la plus jeune musicienne ayant débuté le cornet il y a deux mois. Pour elle aussi la musique est une histoire de famille. Ses parents, Amélie et Lucien avaient eux aussi commencé la fanfare très jeunes. Lina rejoint donc sur scène ses parents, son grand-père Daniel, son oncle Yves-Alain et son grand-oncle Michel !

Partie humoristique !

La traditionnelle pièce de théâtre ayant pour titre « Une véritable cure de bien-être » a marqué la deuxième partie de cette soirée. Cinq personnages piquants et à la personnalité très différente se retrouvent pour une formation spirituelle unique en son genre et menée par une animatrice au passé douteux. Bien sûr, tout ne se passe pas comme prévu. Comme toujours, une pièce pleine de rebondissements, interprétée par sept acteurs qui s’en donnent à cœur joie, à faire hurler de rire le public. Nous n’en dirons pas plus vu que cette prestation sera rejouée le 30 mars 2024 lors de la soirée théâtre-fondue de La Montagnarde. À ne manquer sous aucun prétexte !

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*