Les visiteurs finissent à huit et encaissent huit buts

Comme contre les Azzurri, Arnaud Gschwind a transformé impeccablement un penalty. © A. Cuendet

Les Sainte-Crix n’ont pas fait dans la dentelle samedi soir contre la deuxième garniture de Bosna Yverdon, puisqu’ils ont trouvé à huit reprises le chemin de leur but.
Mais leur début de partie a été quelque peu chaotique, puisque les visiteurs profitaient des largesses de la défense pour ouvrir la marque à la 5e minute. Ils auraient même pu doubler la mise quelques instants plus tard, mais leur attaquant, heureusement pour nos joueurs, enlevait trop son tir. Après ce moment de flottement passé, les «jaune et bleu» allaient imposer leur jeu et marquer des buts au terme d’actions bien construites par Jerémy Silveiredo, Arnaud Gschwind sur penalty, Tanguy Haarpaintner et Ytalo Salgado, le tout en dix-huit minutes. Cette supériorité, certains Bosniens avaient de la peine à l’accepter et multipliaient les fautes grossières. L’arbitre n’hésitait pas et renvoyait un premier joueur au vestiaire (38e).
En seconde mi-temps, les joueurs du président Philippe Badoux continuaient sur leur lancée et profitaient pour soigner leur goal-average puisqu’ils marquaient quatre nouveaux buts, par Jerémy Silveiredo, Thibaut Duvoisin, à deux reprises et Léo Haarpaintner. Souvent à la limite de la correction et provocateurs, les visiteurs allaient en payer un lourd tribu, puisque deux des leurs étaient priés par l’arbitre de quitter le terrain avant le terme de la rencontre.
Ce troisième succès d’affilée permet à la formation de Marc Pernoux et Xavier Weyrich de rester en contact avec le groupe de tête. Une victoire vendredi soir sur le terrain de Chamblon (20h), contre Valmont II, pour leur dernier match du premier tour, lui permettrait de se rapprocher du podium et de préparer un printemps avec des ambitions légitimes.

Victoire des juniors B
Les juniors B ont remporté un deuxième succès lors de ce tour. Mais celui-là il compte plus, car il a été obtenu sur le terrain, contrairement au premier qui a été gagné par forfait. Les joueurs, entraînés par Adnan Alicajic et Arnaud Gschwind, ont dû se battre comme des lions pour vaincre les jeunes du Mouvement de la Menthue. Luca Demelais donnait l’avantage à son équipe peu avant la pause, puis les visiteurs revenaient à égalité à la 83e. Ça sentait le partage des points quand Karim Breitler obtenait un penalty (87e) qu’il transformait avec brio.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


%d blogueurs aiment cette page :